Illustration Zéco conseils
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Le zéro déchet et les animaux sont-ils compatibles ?

Lorsqu’on est propriétaires d’animaux et qu’on souhaite réduire ses déchets, on se retrouve vite confronté à de nombreuses questions. Passé le stade des questions, il faut ensuite agir. Cependant, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver, que ce soit en terme de solutions mais aussi de prix. Nous consacrons donc cette semaine un article afin de vous aider à réduire facilement et efficacement vos déchets avec vos compagnons à quatre pattes.

Se débarrasser des poils sur les vêtements

Qui dis compagnon à quatre pattes, dis poils qui volent dans la maison ou séances de câlins et le lot de poils qui vont avec et se collent à vos vêtements.

Pour vous en débarrasser, vous utilisez sans doute une brosse adhésive. Sachez qu’ici aussi vous pouvez réduire les déchets. Il existe des brosses réutilisables qui possèdent une matière spéciale sur laquelle les poils se collent. Un simple passage sous le robinet permet de la nettoyer et de l’utiliser à nouveau.

Vous pouvez également utiliser la bonne vieille brosse en velours. Son efficacité n’est plus à prouver et il suffit de la frotter avec vos doigts pour la nettoyer.

Vous pourrez aussi trouver des brosses spécifiques en silicone qui sont redoutables et captures les poils très efficacement. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs adaptées pour une utilisation textile mais aussi sur votre animal. Car dernier point ne l’oublions pas, brosser régulièrement votre animal, comme vous le faites avec vos cheveux, est un excellent moyen d’éviter qu’il ne sème ses poils partout dans votre intérieur.

Sacs à caca pas très écolos

Les propriétaires de chiens le savent, le sac à caca est un élément indispensable des promenades à l’extérieur. Et lorsqu’on possède un chien en ville, on en garde quotidiennement sur soi.

Malheureusement, cet accessoire fort pratique, qui contribue à la propreté des trottoirs et au respect des passants est très polluant. Un chien peu faire ses besoins plusieurs fois par jour et c’est autant de sacs plastiques qu’il faut jeter à la poubelle.

Evidemment, il existe des solutions plus durables comme la pelle de ramassage. Cependant cette technique nécessite d’avoir une poubelle sur sa route et n’est efficace que si les selles sont bien consistantes. Vous l’aurez compris, cette solution n’est donc pas idyllique.

Les sacs jetables, qui sont à la fois légers et pratiques sont la solution la plus efficace pour ramasser les petites affaires de son canidé. C’est donc assez naturellement que le propriétaire de chien, écolo dans l’âme, se tournera vers des sacs à déjections biodégradable. Malheur cependant ! Ces sacs sont introuvables dans le commerce. Les animaleries, par facilité ou en raison de contrats, proposent en général une seule sorte de sacs et ceux-ci ne sont pas biodégradables.

De manière assez naturelle, vous vous tournerez alors vers le commerce en ligne. Et ici miracle, les sacs biodégradables sont légions ! De toutes les couleurs, les motifs et même au parfum lavande (pas sûr que ce soit très écolo), vous n’avez que l’embarras du choix. Malheureusement dès réception, vous avez des doutes sur la biodégradabilité du matériel, et on vous comprend.

Mais alors ces sacs sont-ils vraiment biodégradables ?

En cherchant de façon plus approfondi, et en prêtant attention à la composition des fameux sacs, on s’aperçoit qu’ils sont pour la plupart fabriqués en PEHD, c’est-à-dire en polyéthylène haute densité, matière plastique pas très écologique. Les marques mettent en avant l’aspect recyclable de leurs sacs et leur biodégradabilité. Mais voici ce qu’il faut comprendre :

  • Le polyéthylène est recyclable, c’est vrai, mais à condition d’être propre. La sac avec lequel vous avez ramassé des déjections n’aura donc aucune chance d’être recyclé.
  • L’aspect biodégradable, avancé par les fabricants concerne la rapidité de désagrégement. En effet, les sacs sont si fins, qu’il ne leur faudra que quelques semaines pour se décomposer dans la nature. Malheureusement, décomposition rapide ne rime pas avec écologie. Le plastique qui n’est plus visible par l’oeil reste cependant présent dans la nature, sous forme de micro-particules et finira tôt ou tard par contaminer une nappe phréatique, une rivière ou un océan.

Quelle est la solution dans ce cas ?

Pour réduire concrètement vos déchets mais surtout pour réduire la pollution plastique, nous vous conseillons de choisir des sacs vraiment écologiques et compostables. Ils ne sont pas faciles à trouver mais ils existent et nous vous en proposons à la vente sur la boutique. C’est sacs sont fabriqués en France à partir de papier, non blanchi et ne contient pas de matières plastiques. Vous les retrouverez ici.

Des jouets plus durables

En terme de jouets, les animaleries regorgent de références, malheureusement la plupart sont en plastique et peu durables dans le temps.

Privilégiez les jouets durables et naturels comme les cordes ou les jouets en bois. Même s’ils coûtent plus chers à l’achat, vous y gagnerez dans le temps car devrez en acheter moins souvent. De plus, la nature regorge aussi de nombreux jouets gratuits. Aucun chien ne refusera une branche de bois que vous lui rapporterez.

Consacrez du temps à votre animal. C’est connu, un animal, c’est comme un enfant, il a besoin de temps et d’attention. Si vous passez un peu de temps à jouer avec lui et lui faire des câlins, il s’ennuiera moins et aura besoin de moins de jouets. Il prendra d’ailleurs plus soin de ses affaires et vous y gagnerez également en énergie et en bonheur. Le contact avec les animaux est reconnu pour son effet relaxant.

Enfin, pour les propriétaires de chats, arrêtez les frais ! Une simple boulette de papier pourra occuper votre Félix pendant des heures. Vos quelques déchets peuvent être une source de distraction infinie pour lui. A quoi bon lui acheter des jouets ?

Alimentation et hygiène zéro déchet

Concernant l’hygiène et l’alimentation, de nombreux produits sont faciles à trouver en épicerie vrac ou en animalerie. De plus en plus de marques proposent des croquettes et friandises en vrac et de la litière végétale à acheter dans un saut consigné. Malheureusement, ce type d’alternatives restent souvent chères. Nous avons sélectionné pour vous quelques astuces pour petits budgets que nous aborderons la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier