Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Eclaicir ses cheveux naturellement

Changer de tête, on en a tous rêvé au moins une fois. Et bien avant d’opter pour la méthode chirurgicale, qui est un poil extrême il faut se l’avouer, cela passe souvent par la méthode simple mais efficace de la visite chez le coiffeur. 

C’est la méthode fétiche de toute personne qui a envie d’un peu de fraicheur sans non plus passer par les grands moyens. Que se soit après un changement de saison, une rupture, un nouvel emploi ou même une simple envie de changement, le changement de tête passe aussi par les « tifs ».

Bien évidemment, aujourd’hui on ne vous parlera pas de coupe de cheveux. Votre coiffeur.se saura bien mieux vous en parler que nous. Mais nous parlerons de couleur.

En effet, changer de couleur est un moyen facile de changer de tête sans couper quoi que se soit de sa belle crinière.

Photo by Yoann Boyer on Unsplash

Niveau coloration naturelle, il existe tout un panel de technique, notamment à base de poudres. Vous connaissez sans doute déjà les colorations au henné qui permettent d’obtenir des reflets cuivrés à bruns, voir même de totalement changer de couleur de cheveux.

En revanche, côté décoloration ça se complique. Il faut trouver un produit qui éclaircira votre tignasse, et cela semble plus complexe. Et oui, il est toujours plus simple d’ajouter que d’enlever, en tout cas quand on parle de coloration.

Bien évidemment, des gelées éclaircissantes et autres colorations blondes, il en existe beaucoup sur le marché, mais pas sûr qu’elle soit très naturelles. On est même plutôt sûr qu’elles contiennent une liste d’ingrédients longue comme le bras !

Mais ne désespérez pas, des solutions naturelles existent ! Si si ! Et aujourd’hui on en teste deux pour vous.

Commençons en douceur

La première astuce naturelle que nous avons pu trouver après quelques recherches sur le net, c’est d’utiliser du miel.

Ni une, ni deux, on a sorti le pot de miel (du vrai miel de fleurs hein ! Pas du sirop de sucre industriel) pour tenter l’expérience.

La recette :

  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 20cL d’eau

On mélange bien le tout et on l’applique sur les cheveux. On met ensuite une charlotte ou du papier aluminium (du film plastique si vraiment, mais alors vraiment vous n’avez rien d’autre) autour de sa tête pour maintenir ses cheveux et éviter de mettre du miel partout. Et on laisse agir la mixture au moins une heure. Si on est motivé on peut même laisser agir toute la nuit.

Il suffit ensuite de rincer à l’eau clair et d’utiliser un shampoing pour enlever les résidus de miel.

Comment ça marche ?

Il semble que le miel contienne dans de faibles proportions du peroxyde d’hydrogène (couramment appelé eau oxygénée) qui se libère en présence de l’eau et permet ainsi d’éclaircir vos cheveux. 

De plus, le miel, qui contient diverses vitamines et nutriments est un excellent produit pour nourrir vos cheveux.

Et le résultat ?

Voici une photographie avant/après. On ne constate pas un changement radical si ce n’est peut être des pointes un peu plus claires. Le résultat mitigé peut être dû au fait que j’avais mis du jus de citron dans ma préparation. Si c’est un excellent moyen de faire briller les cheveux, ça rend en revanche la décoloration plus compliqué car le milieu devient trop acide pour que le miel agisse correctement.

Evidemment, cette solution n’est pas miraculeuse. Elle ne vous rendra pas blonde platine du jour au lendemain. Mais c’est un excellent moyen d’éclaircir ses cheveux progressivement et sans prendre le risque de les abimer.

Les différences ressortent difficilement en photo, d’autant que la lumière n’est pas la même d’une photographie à l’autre.

On constate cependant que si le changement est minime avec le miel et plutôt concentré sur les pointes, il est beaucoup plus prononcé au niveau des racines avec l’eau oxygénée.

La méthode Marilyn Monroe, pour les pressé.e.s

La seconde méthode qu’on a testée, c’est celle de nos mères et même de nos grand-mères : l’eau oxygénée.

C’est le produit « miracle » pour les plus pressé.e.s d’entre nous. Il permet d’obtenir tout un panel de couleurs, pour avoir des cheveux éclaircis avec des nuances naturelles.

Evidemment, cette méthode, plus efficace est aussi plus agressive. Mais il existe une façon de l’appliquer pour moins agresser les cheveux : la dilution et la patience (et oui encore, mais moins que le miel).

La méthode douce pour utiliser l’eau oxygénée consiste à la diluer dans un verre d’eau. 

Remplir le verre avec environ 1/5ème d’eau oxygénée à 10 volumes et le reste d’eau du robinet, si possible froide ou tiède mais pas chaude. Après le shampoing, on rince ses cheveux avec le mélange, on laisse poser une dizaine de minutes puis on rince à l’eau claire.

Cette pratique permet d’éclaircir ses cheveux progressivement tout en leur apportant une myriade de reflets. Cela donne d’ailleurs un résultat bien plus naturel qu’une coloration car vous obtiendrez sans efforts de multiples nuances. Evidemment vous ne deviendrez pas blonde platine, mais dans cette article on parle bien d’éclaircir les cheveux et non de les décolorer totalement.

Lorsque vous avez obtenu la couleur qui vous convient, il vous suffit simplement de réaliser un rinçage à l’eau oxygénée une fois tous les deux mois pour entretenir votre couleur et surtout éviter que vos racines soient trop foncées. Vous pouvez également vous faire un masque au miel chaque semaine pour revenir à une méthode plus douce et naturelle. 

Pensez également à faire un test la veille dans le pli du coude avec l’eau oxygénée diluée afin de vous assurez que votre peau ne réagit pas. Il vaut mieux être prudent.
Le peroxyde d’hydrogène, naturel ?

C’est vrai qu’il est produit industriellement mais il existe naturellement et est sécrété par certains micro-organismes et insectes. L’avantage de cette méthode par rapport à l’utilisation d’une crème décolorante, c’est que vous utilisez un seul et unique produit, et non le mélange de multiples composants. Cela vous permet de garder la main sur les produits que vous utilisez et de limiter au mieux votre impact sur l’environnement.

La conclusion

En soi, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises méthodes, il faut simplement être patient et savoir utiliser les produits avec parcimonie pour réduire son impact sur l’environnement. 

Les méthodes totalement naturelles comme le miel (il en existe d’autres que nous n’avons pas encore essayées : rhubarbe, vitamine C, camomille et cannelle) demandent du temps et de la rigueur. Puisque ce sont des méthodes douces, il faut savoir être patient et les appliquer régulièrement pour obtenir un résultat satisfaisant.

Rien n’empêche de forcer la nature de temps en temps mais en prenant bien conscience de l’usage que l’on fait des produits qu’on utilise (notamment ici le peroxyde d’hydrogène). On se démotive vite, la nature humaine est faite ainsi, aussi l’utilisation du peroxyde d’hydrogène peut être un bon moyen de se lancer dans l’éclaircissement de vos cheveux pour continuer ensuite avec des masques réguliers au miel ce qui permettra d’éclaircir vos racines au fur et à mesure.

Nous n’avons testé ici que deux méthodes. Pour celles et ceux d’entre vous qui sont vegans, nous testerons les méthodes végétales et notamment le jus de rhubarbe lorsque la saison sera venue. Un peu de patience, on ne vous oublie pas 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier