Illustration Zéco conseils
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Faire son marché en mode ZD - Partie 1

Lorsqu’on choisi de passer au mode de vie zéro déchet, on ne saurait que vous dire que le marché est un lieu incontournable. 
En effet, faire ses courses en plein air c’est agréable mais aussi plus adapté au zéro déchet. 

Peu de produits emballés sur les étals, pas de plastique autour des fruits et légumes, des vendeurs plus conciliants : le marché hebdomadaire est un lieu de prédilection pour les adeptes du zéro déchet.

Malgré tous ces avantages évidents, le marché en mode zéro déchet n’est pas toujours une réussite, surtout la première fois. Et pour cause, les mauvaises habitudes ont la vie dure et les marchands ont le sac plastique facile. 

Mais évidemment, chaque problème a sa solution. Quelques techniques de base et connaissances vous permettront de faciliter votre transition et d’éviter les erreurs de débutant.

Marché zéro déchet : éviter les sacs plastiques

Au marché, les sacs plastiques sont encore trop souvent rois. Les marchands en ont des stocks énormes derrières les étals et ne manquent pas de s’en servir pour y ranger toutes vos denrées. 

Bien trop souvent, le « pas de sac plastique s’il vous plait » ne suffit pas. Votre marchand à la tête dans ses comptes, ou surveille ses légumes et sans même que vous puissiez crier gare, vous vous retrouvez avec un beau sac plastique entre les mains. 

Alors comment éviter ce problème ? Évidemment, vous pouvez passer un deal avec votre marchant favori. Mais si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre sur le marché à jour fixe, vous ne trouverez pas toujours les mêmes exposants et risquez de rentrer avec des légumes au plastique.

Photo by Peter Wendt on Unsplash

Pour éviter cette situation, l’option idéale est de faire son marché avec des sacs en coton type tote bag. Lorsque vous vous arrêtez chez un marchand, tendez lui votre sac avant même de lui demander quels légumes vous souhaitez acheter.

Marché zéro déchet 3

Et si comme sur le marché lyonnais, c’est à vous de faire vos emplettes en déposant vos produits dans une gamelle de pesée, pensez simplement à y déposer votre sac avant de la donner au marchant. Il comprendra alors qu’il doit ranger vos produits dans ce sac et ne pensera même pas à vous proposer un sac plastique. 

Tenir tête -gentillement- aux irréductibles 

Au cours de votre aventure zéro déchet, vous rencontrerez une multitude de profils qui réagiront plus ou moins bien à votre démarche. Globalement, personne ne vous en voudra de vouloir préserver la planète. Mais vous rencontrerez parfois quelques irréductibles qui tenteront tout pour vous donner un sac en plastique.

Pour les légumes terreux ou fragiles (tomates, pêches, fruits bien mûrs), vous entendrez souvent « ceux là je vous les mets dans un sac pour ne pas tacher votre cabas ». 

Ça part d’un bon geste, on ne peut pas leur en vouloir. Mais tenez bon !

L’argumentaire « c’est fait pour », « de toute façon ça se lave » ou « ce n’est pas moi qui fait la lessive, c’est la machine », fonctionne en général plutôt bien et finit par les faire plier. 

Le zéro déchet, ce n’est pas difficile, mais ça demande parfois un peu de rigueur, on veut bien vous l’accorder. Mais l’avenir de notre planète vaut bien un peu de détermination, n’est-ce pas ?!

Retrouvez tous nos autres Zéco-conseils, et la suite de cette série ici.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

Calendrier de l'avent

zéro déchet

-Quantités limitées-