Illustration Zéco conseils
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Rasage zéro déchet : le rasoir de sécurité ce sauveur

Lorsqu’on analyse les déchets qui constituent la pollution plastique des océans, on comprend vite que les rasoirs jetables que nous utilisons tous depuis des années, sont loin d’être innocents.

Craints des poils qu’ils exterminent abondamment, ils ne sont pas non plus appréciés de nos amis les poissons, et ne tarderont pas à se transformer en micro plastiques sous l’effet des courants pour venir empoisonner la faune marine (et nous au passage puisque la petite bête finit toujours par se faire manger par la grosse).

Heureusement, mémé, ou plutôt pépé cette fois ci, peut vous dégoter un accessoire zéro déchet au fond de ses placards. Et oui, on y revient, à ce bon vieux rasoir de sureté.

Un rasoir qu’on ne jette pas ? Ca existe ?

Et oui, après des années de vie au sein d’une génération plastique, nous avions oublié que la quasi totalité des objets que nous utilisons au quotidien existe au format zéro déchet, non jetable, réutilisable (il y a tellement de possibilités pour les définir). Mais lorsqu’on revient à ses essentiels, on se demande pourquoi la version jetable a été inventée. Non mais sérieusement, qui a eu l’idée de créer des rasoirs jetables ? Qui a dit que c’était plus pratique d’acheter des rasoirs entiers plutôt que des lames de rechange ? Bref, Mr Profits n’était sans doute pas loin ce jour là.

Quoi qu’il en soit, le rasoir de sureté est un accessoire essentiel dans une salle de bain zéro déchet. Pratique, efficace et sûr, il n’y a aucune raison de le craindre et pas plus de risques de se couper qu’avec ses homologues jetables.

Comment ça marche ?

Grace à un axe situé dans le manche, il est possible de dévisser la tête protectrice du rasoir afin de placer une lame. Il suffit ensuite de remettre la tête et de visser pour serrer le tout. Rapide, pratique, ça en est presque enfantin (évidemment on ne laissera pas les enfants jouer avec, il ne faut rien exagérer).

Grâce à la conception même du rasoir, vous pourrez vous raser au plus prêt, les jambes, les aisselles, le maillot, la barbe et tout ce que vous souhaitez, sans risquer aucune entaille profonde. Au pire, dans un #badshavingday, vous risquerez une petite égratignure, comme cela arrive parfois avec un rasoir classique.

Rasez moi tout ça !

Lorsqu’il s’agit de passer aux choses sérieuses (le rasage donc), il suffit de faire comme à votre habitude. Evidemment, chez Nü puisque nous sommes écolos, nous vous conseillons d’utiliser un savon (à froid par exemple) plutôt qu’une mousse pour améliorer la glisse du rasoir et éviter le « feu » qu’on connait tous. Pour cela il vous suffit d’humidifier la zone à raser, de faire mousser le savon de votre choix dans vos mains et d’appliquer la mousse sur la zone, puis de raser.

Si le rasage à nu est possible, évitez le tout de même lorsque votre lame est neuve, pour ne pas risquer d’irriter votre peau.

Le nettoyage

C’est dans ce moment précis, lorsque inévitablement il faut nettoyer le rasoir, soit pour le ranger, soit parce que votre fourrure l’obstrue et l’empêche de couper correctement, que vous comprendrez toute l’ingéniosité du bidule. Lorsque vous deviez taper sous l’eau votre rasoir jetable, parfois pendant de longues minutes, pour que les poils daignent s’en décrocher, il vous suffit de ne dévisser que très légèrement le manche, pour desserrer l’emprise autour de la lame, passer le rasoir sous l’eau et la magie opère : les poils ont disparu ! Bim ! Un petit coup de revissage rapide et on est prêt à reprendre notre besogne.

Et dans le temps ?

Evidemment, les lames ne sont pas inusables, ou en tout cas le tranchant des lames ne l’est pas. Il vous faudra donc mettre une lame neuve de temps en temps. Mais la manipulation est très simple et rapide et un changement de lame ne vous coûtera pas grand chose. Ainsi, même si l’achat d’un rasoir de sureté représente un « investissement » ; je mets les guillemets ici parce que la somme est plus que raisonnable ; vous y gagnerez dans le temps et vos poubelles en seront ravies, la planète aussi.

Photo by Scott Webb on Unsplash