Illustration Zéco conseils
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pourquoi faut-il adopter les mouchoirs en tissu ?

Si vous souffrez de certains troubles ORL ou simplement si vous êtes un peu trop resté sous la clim (ou que vous êtes sorti sans votre petite laine, selon la saison), vous êtes un.e gros.se consommateur.trice de mouchoirs. Et mine de rien, c’est un sacré budget et ça déborde vite dans la poubelle.

Heureusement, mamie a une astuce pour vous au fond du placard. Vous savez, ces petits bouts de tissus que vous boudiez quand elle vous les proposait.

S’il y a bien une astuce zéro déchet numéro 1 c’est bien celle-ci. Il n’y a rien de plus facile et de plus économique à mettre en place chez soi. Vous pourrez très facilement en trouvez chez vous (ou chez vos parents ou grand-parents) ou sur notre boutique 😉

Les mouchoirs en tissu au quotidien, comment ça marche ?

Vous n’achetez surtout jamais de mouchoirs jetables. Vous vous constituez votre stock de mouchoirs en tissu, pour en avoir toujours sous la main, prêt à dégainer.

Ils trouveront facilement une place dans vos poches, sacs et tiroirs. Quand on en a besoin on se mouche, lorsqu’ils sont sales on les mets dans la machine avec le linge. Ils en ressortent tout propres, sèchent vite et seront rapidement d’attaque pour épancher vos flux nasals.

Pourquoi on les a adoptés ?

Personnellement, je suis passée aux mouchoirs réutilisables depuis deux ans, et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière. Non seulement c’est très économique puisque les mouchoirs en tissu sont quasiment inusables mais ils sont tout aussi pratiques que leurs acolytes jetables. J’en ai toujours un dans ma poche et dans mon sac en secours car j’ai la cloison nasale déviée et dois me moucher quotidiennement, même lorsque je ne suis pas malade.

Ils se lavent très facilement, et en cas de doute, on peut éventuellement les faire tremper avant lavage.

Mais l’avantage ultime, celui qui fait qu’on devient dingue de ces mouchoirs, c’est la douceur. Avec les mouchoirs en tissu, plus de nez tout rouge et tout gonflé, même pendant un gros rhume. Plus de petites peaux mortes et de narines échauffées et douloureuses. Le tissu, contrairement au papier cellulose, est beaucoup plus doux et n’échauffe par la peau lorsqu’on doit se moucher à répétition. Et ça, lorsqu’on est vraiment enrhumé, ça change la vie !

Gros rhume, peur de la pénurie ?

Lorsqu’on a vraiment pris un gros coup de froid, on utilise une très grande quantité de mouchoirs. Et même si les mouchoirs en tissu vous permettront de vous moucher un peu plus que ceux en papier, il n’empêche que vous en utiliserez beaucoup. Pour éviter la pénurie, on vous conseille d’investir pour avoir au moins une douzaine de mouchoirs. Ensuite, lors des périodes de rhume, pensez à laver vos mouchoirs sales quotidiennement si besoin. Un programme de 15 minutes en machine suffit, ou une bonne séance de trempette dans de l’eau bouillante (le mucus se dissout très vite dans l’eau, vous n’aurez même pas besoin de frotter à la main). Etendez les avant de vous coucher, il seront secs le lendemain à votre réveil. Vous n’avez donc aucune excuse pour acheter des mouchoirs jetables.

Adepte des mouchoirs verts à l’eucalyptus ?

Si vous aimez la fraîcheur des mouchoirs parfumés, rien de vous empêche de parfumer les vôtres. Dans un spray contenant de l’eau, ajouter quelques goûtes d’huiles essentielles de Menthe ou d’Eucalyptus. Secouez le tout et vaporisez sur vos mouchoirs. Effet garanti ! Et comme les possibilités sont nombreuses avec les huiles essentielles, vous pourez même y ajouter quelques gouttes de Ravintsara, idéal pour vous débarrasser des virus et stimuler votre système immunitaire. Vous pouvez donc protéger la planète et vous soigner en même temps. Que demander de plus ?

Cet article a 2 commentaires

  1. Merci pour cet article. Effectivement autant éviter les mouchoirs en papier.
    J’en prends en randonnée, ecolabel, papier recyclé et compostable. Je suis équipée en toilettes sèches alors ils vont au compost.
    Mais je vais prendre des jolis mouchoirs lavables pour le quotidien.
    A bientôt

    1. Oui car malheureusement, même si les mouchoirs en papier sont biodégradables, ils sont fabriqués à partir de cellulose et l’énergie dépensée par leur production est bien trop importante pour un objet jetable

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

Calendrier de l'avent

zéro déchet

-Quantités limitées-