Illustration Zéco conseils
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur email

Débuter le zéro déchet (sans se ruiner)

Des conseils pour débuter le zéro déchet

Il y a fort à parier que vous avez entendu parler du zéro déchet pour la première fois grâce aux exploits de Béa Johnson, cette française expatriée qui ne produit que l’équivalent d’un bocal à confiture de déchets. Il faut bien avouer que ce résultat est particulièrement impressionnant. Il peut autant nous donner envie de lui emboîter le pas que de tout abandonner face à l’ampleur de la tâche. Pas de panique ! Le zéro déchet est une démarche pas à pas, où chacun avance à son rythme. La perfection vient avec le temps et la pratique. On va donc vous donner quelques astuces simples et peu onéreuses pour débuter dans le zéro déchet. Ce premier pas vers la réduction de vos déchets pourra être le premier d’une longue marche si les choses se passent bien. Un rien peut vous convaincre ou au contraire vous faire tout abandonner, alors mettons tout de suite le plus de chances de votre côté pour réussir cet essai et débuter votre transition.

5 astuces pour débuter le zéro déchet facilement

Avant de vous parler de vrac, de tawashi et de nombreux autres objets qu’on acquière en général lorsqu’on se « converti » au zéro déchet, nous allons vous donner 5 astuces simples qui ne vous coûteront rien, ou presque rien, et que vous pourrez mettre en place facilement avec ce que vous avez déjà chez vous.

Premier pas vers le zéro déchet : l’autocollant stop pub

Avez-vous déjà remarqué la quantité de publicité que vous recevez chaque semaine ? Ces documents, quelque soit leur forme, prennent vite beaucoup de place dans votre poubelle. Et puisque justement, ils finissent à la poubelle, c’est qu’ils ne vous sont pas indispensables. Le zéro déchet commence aussi par cela : se débarrasser du superflu. Et ici, se débarrasser de la publicité.

Comment faire alors ? Rien de plus simple : un simple autocollant Stop pub (ou un papier fait par vos petites mimines) sur votre boîte aux lettres vous permettra de réduire très fortement la quantité de publicités reçues. La plupart des personnes qui distribuent les publicités le respectent et vous débarrasseront de nombreux prospectus. Notez quand même que les pizzerias, les tacos et les marabouts ont du mal à lire ces deux mots.

Une fois débarrassé.e de la publicité volante, il vous restera bien sûr à vous attaquer à la publicité ciblée, celle que vous recevez suite à des abonnements ou à des achats et qui sont distribuées par le facteur. Pour celles là malheureusement, vous n’aurez d’autres choix que de décrocher le téléphone pour demander la suppression de votre nom sur les listes de diffusion. Un joli jeu de patience en perspective !

Deuxième pas vers le zéro déchet : ne plus acheter de bouteilles d’eau

Un autre élément qui envahie sans doute votre poubelle, c’est bien sûr la bouteille d’eau en plastique. Un déchet qui ; même s’il est recyclé ; a un gros impact sur l’environnement. Alors pour arrêter le gaspillage et désemplir votre poubelle, il vous suffit de boire l’eau du robinet. L’eau du robinet en France est l’une des meilleures et des plus sûres au monde, alors pas d’inquiétude. D’ailleurs si vous avez un doute, vous pouvez vérifier la qualité de l’eau chez vous grâce à la carte interactive de UFC Que choisir.

Et pour le travail, les randonnées, les pique-niques ou simplement pour emporter dans votre sac au quotidien, vous dénicherez bien une bouteille réutilisable ou une gourde dans vos placards. Vous pouvez également en acquérir une facilement dans le commerce, pour un prix raisonnable. Privilégiez le verre ou l’inox pour une hygiène et une qualité irréprochable.

Astuce : Si l’eau de votre robinet à un goût, laissez la reposer un moment à l’air libre pour que le chlore puisse s’évaporer.

Troisième pas vers le zéro déchet : préparer son repas de midi

Les plats tous prêts, emballés dans du plastique, et du carton et re du plastique ne sont pas vraiment écolos, ni très sains pour la santé. Alors le plus simple c’est de les éviter au maximum. Evidemment vous n’aurez pas toujours le temps de cuisiner. Mais lorsque vous avez un peu de temps, profitez en pour vous préparer quelques plats d’avance pour la semaine et stockez les des boîtes hermétiques. Vous gagnerez ainsi du temps, de l’argent et en prime vous éviterez les excès de sel, de sucre et de graisse typique des plats préparés. Lorsque vous cuisinez, vous pouvez aussi prévoir de plus grosses quantités. On ne perd pas plus de temps à cuisiner pour un repas ou pour deux ou trois. Vous pourrez conserver votre « surplus » au congélateur. Ces plats tous prêts made in maison vous seront très utiles lorsque vous êtes pressé.e.s ou peu inspiré.e.s.

Quatrième pas vers le zéro déchet : abandonner le film plastique

Pourquoi laisser les restes dans la casseroles avec un film alimentaire pour la couvrir lorsqu’il suffit de placer vos aliments dans une petite boîte hermétique ? Cela vous fera gagner de la place dans votre réfrigérateur et vous évitera un déchet supplémentaire. Idem pour le pique-nique, votre salade ou petit sandwich et même vos chips trouveront leur place dans une boîte réutilisable. D’ailleurs, de nombreuses marques proposent des lunch boxs très pratiques si vous n’en possédez pas. 

Enfin, si vous pensez ne vraiment pas pouvoir vous passer du film plastique, essayez une alternative réutilisable : les bee-wraps. Ce sont des tissus cirés, très pratiques et facilement lavables qui pourront remplacer votre film alimentaire pour emballer votre sandwich ou fermer votre saladier. De plus, ils sont très faciles à fabriquer soi-même (voir la vidéo d’Anne-Cathou-zerowaste) ou peuvent s’acheter pour un prix très raisonnable en boutiques bio ou sur internet.

Cinquième pas vers le zéro déchet : préférer les produits en bocaux

Avant de s’interdire de faire ses courses en grandes surfaces, on peut aussi adapter sa consommation et réfléchir à ses achats. Sans déserter les rayons de votre magasin préféré, vous pouvez réduire vos déchets. Pour cela il vous suffit de réfléchir aux emballages des produits dont vous avez besoin et d’adapter votre achat. Privilégiez les produits contenus dans des bocaux en verre plutôt que ceux qui sont dans du plastique. En effet, le verre est recyclable alors que ce n’est pas toujours le cas du plastique. De plus, le recyclage du verre ne nécessite pas d’injecter de la matière vierge en complément, ce qui le rend champion du recyclage. Et puis avant de le jeter, votre bocal pourra très certainement vous servir à nouveau, pour stocker vos restes dans le frigos, ranger vos produits secs dans les placards, emporter votre goûter, etc…

Vous voyez donc qu’on peut se lancer dans l’aventure zéro déchet facilement et sans investir d’argent dans du matériel. Plus d’inquiétude donc à essayer. Et essayer le zéro déchet c’est l’adopter !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier